• "Faire une seule chose à la fois"
    Est une définition de l'essence du Zen.
    "Faire une seule chose à la fois" c'est à dire être totalement présent lors d'une action.
    Observez calmement vos actions, sans juger...
    Pratiquez le: "une seule chose à la fois"...
    Regardez la différence.

    Pensez-vous que l'on puisse faire une sculpture sur fruits/légumes
    de cette qualité sans être totalement présent?


    2 commentaires
  • Vietman, Memoires Vives,

    François Touranne, un écrivain voyageur qui nous porte sous son aile à la découverte d'un Vietnam qui nous a échappé. Journaliste, il a pris le temps de découvrir, de s'aventurer, de rechercher, de vivre... Là où, nous n'aurions vraisemblablement pas osé nous pointer. Le rythme du voyage épouse les lieux, les moyens de transports, les émotions, les images, les sensations, l'histoire, les mots...
    La plume se promène entre les styles: moderne, anciens, poétiques...
    Le Vietman s'évade des mots et joue avec nos désirs, nos rêves, nos amours, nos sens.
    A lire absolument par les amoureux de l'Asie, et ceux qui comptent s'y aventurer.
    Merci François pour cette belle aventure!

    Editeur: Lonely Planet
    Ecrivains Voyageurs


    votre commentaire

  • Ne pas trouver de solution à une situation ne veut pas dire qu'il n'y en a pas!
    Seulement que l'on ne l'imagine pas.
    ....“ah! je ne peux pas”.... “j'y arrive pas...”
    ....Pourquoi?....
    L' "ego" se joue encore de nous. Il nous dessine les limites d'un jeu où il nous place comme pion principal. Dans cet espace confiné seules certaines solutions sont possibles.
    Dans le cadre des règles du jeu...!
    Alors faut-il tricher au jeu de l' "ego" pour trouver d'autres solutions?
    L' "ego" pourrait bien nous répondre que non!
    Essayez de jouer avec vos règles du jeux... observez ce qu'il se passe intérieurement.

    Imaginons quelques secondes que chacun d'entre nous possède un jeu aux règles différentes....
    Prenons-en bien conscience.... à tous moments!

    Illustration:  http://shiar.org/happy/pixs/ 


    votre commentaire

  • Attention ou Concentration ?
    Une question, tôt le matin qui vous trotte dans la tête sans avoir été invitée...

    L' Attention: “application de l'esprit à faire quelque chose”
    La Concentration: “tension intellectuelle”
    (extraits de définitions trouvées sur le lexique de TV5, http://dictionnaire.tv5.org/)

    La différence entre Attention et Concentration est de l'ordre de:
    Affleurer / Toucher et Toucher / empoigner...

    L "Attention" a la légéreté qui permet de se détacher.
    La “Concentration” a la densité de faire corps avec l'objet.

    L "Attention" perçoit plusieurs choses sans entrer en profondeur.
    La “Concentration” focalise sur un objet

    L "Attention" est un état détendu
    La “Concentration” est suivant la définition lexicale ci-dessus un état de tension!
    Il peut aussi être un état détendu tout en gardant sa focalisation. (*)

    La pratique méditative (Vipassana) est de mon point de vue de l'ordre de l'attention.
    L"Attention" est la présence d'esprit.


    (*)Sur la concentration n'hésitez surtout à faire ou refaire un tour sur un précédent texte:
    http://life-reports.blogg.org/date-2007-03-17-billet-554728.html


    1 commentaire
  • Le vrai du moment, où l'on construit un raisonnement, un choix, sa vie, peu devenir le faux de demain.
    Exemple:  j'achète un terrain pour construire ma maison. Pour des raisons inconnues il devient inondable plusieurs fois par an! Vous trouverez vous même de nombreux exemples dans votre vie ou celle des autres.


    Tout bouge, tout change tout est éphémère!
    On pense pourtant que le changement est si lent que l'on peut construire une à deux vies, sans trop subir de conséquences. Une “loi” pas valable pour tout le monde.
    Le monde change de plus en plus vite, l'accélération augmente d'année en mois.
    Au milieu de ce tourbillon de changement, le tout instable prend le pouvoir.
    S'adapter, s'assouplir, apprendre de nouvelles règles du jeu, de plusieurs jeux.
    Les règles se transforment et s'inventent elles mêmes.

    Le tout stable de certaines enfances, celui de l'école, celui de la famille... devient instable.
    On rejoint les survivants des guerres, des génocides, des catastrophes, de la pauvreté, des divorces, des querelles,...
    Ceux qui ont appris à vivre dans l'instable,
    Ceux qui regrettent que l'éphémère dure trop longtemps,

    Les mondes se rejoignent dans un tout, s'accommodant du changement rapide, de ce qui ne dure pas ou peu.

    Le courant des changements nous promène comme une feuille surfant sur un torrent.
    Quand tout bouge autour de soi, nous retrouvons le sens de l'être au plus profond de nous.
    L'ancrage de la sagesse qui siège dans notre coeur.
    En chacun de nous l'instabilité est orchestrée par “l'ego”
    Comme une poupée Russe le corps enveloppe “l'ego” qui lui même enveloppe “la sagesse”.
    La sagesse, un état qui permet de tout appréhender sans pour autant en faire parti.

    La “conscience d'esprit” est le chemin vers la sagesse.

    Voir le monde à travers la sagesse est la clefs.


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires