• Quand le Chemin se sépare de la Route...



    La route...
    Cette vie bien dessinée par notre famille, par l'influence des amis, les conseils de professeurs, l'image de nous dans la société, notre partenaire, notre ego,...

    Le chemin...
    Le parcours que nous devons découvrir au fur et a mesure qu'il s'ouvre devant les yeux...
    Ce chemin est le votre!
    (je pense entre autre au livre de Paul Coelho - L'Alchimiste)

    Quand le chemin se sépare de la route...

    Comment le savoir?
    - Les portes se ferment devant nous...
    - Les projets échouent...
    - Ca va pas....
    ...

    Que se passe-t-il?
    - Doucement "la destinée" nous pousse vers le chemin.
    - Nous résistons et la pression sera plus forte.
    - Nous pensons: c'est la malchance, de la faute des autres,...
    - Nous persévérons a rester sur la route...
    - Nous en assumerons peut-être les conséquences...

    En fait:
    - On ne suit plus le sens de sa vie si on choisit la route
    - On a peur de quitter la route,...
    - La confusion règne sur le dilemme...
    - La souffrance s'installe.
    - Quoi faire?
    ...

    Accepter le chemin.
    - Accepter de changer pour autre chose.
    - Personne a dit que c'est facile, ce n'est pas une raison pour ne pas essayer.

    Comment?
    - Retrouver son intuition, elle connaît le chemin.
    - Accepter de se laisser guider par son intuition.
    - Renoncer à la route.
    - Faire un "break", se couper du monde pendant 2, 3 semaines. Seul sans téléphone, sans famille sans ami. Se retrouver seul face a face.
    - Faire le vide de tout ce qui envahi notre tête.
    - Ralentir, pour trouver le temps de prendre le recul nécessaire.
    - Ne plus laisser les autres dévorer votre temps, votre vie.
    - Savoir dire non pour se protéger.
    - Revoir son système de valeur.
    - Méditer.
    - Se trouver.........

    Bon voyage!


  • Commentaires

    1
    tourane
    Vendredi 16 Mars 2007 à 04:39
    oui
    oui, bien d'accord avec toi, Uman, mais qu'il est dur et long le chemin, plein de cailloux, de passages sombres, de pentes raides. Faut une sacrée dose d'inconscience (!) pour s'engager dessus. A propos de ton pseudo, trois hypothèses : Uman = toi, l'homme. Uman = l'homme en U, réceptacle d'un amalgame de pensées qu'il faut vider avec entrain. Uman = partie de l'Uma, de cette communauté de croyants telle que l'envisage les musulmans. Et j'en rajouterai une quatrième : Uman, l'homme qui hume l'air sans H ! Qu'en pesnes-tu ?
    2
    Vendredi 16 Mars 2007 à 06:07
    Merci pour ton commentaire.
    Merci pour ton commentaire. En fait c'est l'inverse il faut un grande conscience pour pouvoir découvrir le chemin. Pour mon pseudo l'ajout du prenom en donne tout le sens: Alex... ;-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :